You are here

IMMOBEL et BREEVAST vendent RAC2, la société détentrice du projet « Belair »

Publié le 06/12/2016 - 17:40
Category: 
Communiqués de Presse

IMMOBEL et BREEVAST, actionnaires de RAC 2 S.A. (40%/60%) - société qui a construit et mis en location l’immeuble « Belair » situé sur le site de l’ancienne Cité Administrative de l’Etat -  ont conclu ce mardi 6 décembre 2016, la vente de leur participation à REAL I.S. SMART, un investisseur international basé en Allemagne. La vente s’est faite sur la base d’une valorisation des actifs de RAC 2 de l’ordre de 59 MEUR.

Un projet stratégique et ambitieux

Pour rappel, en juillet 2016, RAC 2 S.A. avait déjà signé un bail de 18 ans ferme avec la Région de Bruxelles-Capitale, pour la location de la totalité de l’immeuble « Belair », soit 9.500 m² de bureaux, 35 emplacements de parkings et 3.700 m² d’archives. Un immeuble stratégique de par sa vocation puisqu’il accueillera, dès 2018, le nouveau quartier général « Sécurité », qui permettra de regrouper de manière centrale, les infrastructures comme le nouvellement créé « BPS » (Bruxelles Prévention Sécurité) et d’autres services régionaux associés. Une transaction importante et prometteuse.

« Nous sommes fiers de pouvoir finaliser la vente de notre participation. Cette transaction représente une nouvelle étape importante de son redéveloppement et marque la fin d’une excellente collaboration avec IMMOBEL. » confie Henk Brouwer, CEO de BREEVAST.

La dernière phase du projet fait actuellement l’objet d’une demande de permis, et comportera principalement des logements, une école, une crèche et des commerces. Un complément idéal aux bâtiments existants qui fera de ce complexe, un modèle de projet mixte urbain comportant plus de 140.000 m² conçu par les architectes Jaspers & Eyers et Archi2000. 

« Cette vente aura aussi un impact positif sur les résultats d’IMMOBEL de l’année 2016, une année qui a déjà été marquée historiquement par la fusion avec Allfin » déclare Alexander Hodac, CEO d’IMMOBEL.

IMMOBEL et BREEVAST ont été conseillés par Laga et Monard Law dans le cadre de cette opération. REAL I.S. a, quant à elle, été conseillée par Jones Lang LaSalle et Loyens & Loeff.

Image/Icone: